WL:\Animaux\Mammifères\La famille des chats>


La famille des chats

L’image ci-contre montre la véritable espèce sauvage qui existe encore au Liban – la figure du chat des marais (Felis chaus) qui scrute entre les roseaux des marais d’Aammiq. Environ de la taille d’un grand chien, mais bien plus gracieux, il est très différent des chats domestiques et des chats de gouttières qui se trouvent dans nos villes et villages. Il existe en réalité deux familles de chats sauvages au Liban – en lire plus ci-dessous :

click to enlarge
Chat des marais (Felis chaus)

click to enlarge
Chat sauvage (Felis sylvestris tristrami)
click to enlarge
Chat sauvage libanais en captivité à Animal Encounter

click to enlarge

 

Chat sauvage

(Felis sylvestris tristrami)

Statut: Le chat sauvage n’est pas rare au Liban, dans les endroits reculés des montagnes et dans les habitats très boisés.

Description: Les chats sauvages ressemblent aux chats tigrés domestiques mais ont tendance à être plus grands et plus forts (la tête et le corps mesurent environ 50 cm). Ils ressemblent également aux chats des marais, mais sont de plus petite taille. Les chats sauvages ont une queue touffue avec 3 à 5 anneaux noirs et une pointe également noire. Un museau court, de grands yeux, des pattes longues et fines et une fourrure fauve gris-cendrée avec des rayures sur les flancs sont autant de caractéristiques de cette espèce.

Habitat: Le chat sauvage préfère les bois caducs et les oueds rocheux, mais il peut être observé dans des habitats variés. Les chats sauvages s’abritent dans des buissons, dans de grands arbres et même dans des terriers de renards.

Habitudes: Essentiellement nocturne, les principales proies du chat sauvage sont les souris et les rats. Il se fie principalement à son ouïe affutée quand il chasse. Il mange parfois des oiseaux, des serpents et autres reptiles, des sauterelles, des scorpions et des scarabées. Durant la journée, les chats sauvages passent le plus clair de leur temps sur de hauts perchoirs, sur les rochers ou dans les arbres. Ils s’y reposent et gardent leur territoire. En courant, ils sont capables d’atteindre une vitesse de 32 km/h. La reproduction semble être annuelle, la grossesse dure de 63 à 69 jours. La taille de la portée varie de 1 à 8 individus.

Répartition: Le chat sauvage est largement répandu de l’Ouest de l’Europe à l’Ouest de la Chine, et de l’Afrique du Nord et Sub-saharienne au Moyen-Orient.


click to enlarge
Chat des marais libanais en captivité à Animal Encounter
click to enlarge
Chat des marais tacheté, à l’état sauvage, dans
les marais d’Aammiq
click to enlarge
 

Chat des marais

(Felis Chaus)

Statut: Il est rare au Liban et localisé dans les marais de la Békaa et sur les collines contiguës de la Réserve de cèdres du Chouf.

Description: La plus grande différence entre les chats des marais et les chats sauvages est leur taille ; le chat des marais est beaucoup plus grand (la tête et le corps mesurent approximativement 68 cm), avec des jambes plus longues et une queue plus courte. De grandes oreilles, un long pelage grisâtre à brun fauve sur le dos, des bandes sombres sur les cuisses, et généralement seulement 3 anneaux noirs sur la queue, sont les caractéristiques du chat des marais.

Habitat: Les chats des marais préfèrent rester dans les roselières denses des marais et dans les collines très boisées et proches de l’eau.

Habitudes: Ils se nourrissent essentiellement d’oiseaux, de petits mammifères, d’amphibiens et de serpents. Comme les chats sauvages, les chats des marais sont des coureurs très rapides. La façon dont ils se reproduisent est encore peu documentée, mais il semble qu’ils puissent avoir jusqu’à deux portées par an.

Répartition: Les chats des marais sont répandus partout en Asie, et localement dans le Nord de la Syrie, en Palestine, en Jordanie et au Liban.

http://www.youtube.com/watch?v=3RY9EQNfs5U&feature=related

RETOUR EN HAUT